hermes

Hermes Un Jardin Apres La Mousson Eau De Toilette Vaporisateur 50ml

58,00

Voici le nouveau venu dans la très belle et très populaire série des Jardins d’Hermès, commencée en 2003 avec Un Jardin en Méditerranée et poursuivie en 2005 avec Un Jardin sur le Nil. Cette fois, c’est en Inde, dans l’état méridional du Kérala, plus précisément, que J.-C. Ellena, parfumeur maison d’Hermès, a puisé son inspiration: Un Jardin Après la Mousson se veut capturer l’odeur de la nature renaissant après la saison des pluies… C’est une Inde inattendue, presque inconnue qui s’offre à l’imaginaire lorsqu’on débouche ce beau flacon épuré, à peine teinté d’un bleu que l’on imagine venu de Jodhpur, mêlé au vert de la sève des arbres que l’on pourrait trouver dans ce Jardin après la Mousson. Cette période calme après la tempête, quand l’air écrasé de chaleur se remet du déluge, a inspiré cette eau de toilette singulière. Ici, point d’épices chaudes ou de matières rappelant les saris teintés de pigments vifs. Mais une gorgée de citronnade au gingembre, sirotée dans une atmosphère d’herbe mouillée, une brise rafraîchie de cardamome, de coriandre, de poivre et de vétiver vert. Un délice reposant, dépaysant, un conte olfactif addictif.

Disponibilité : En stock

UGS : 5167 Catégorie : Étiquette : GTIN: 3346131900015

Voici le nouveau venu dans la très belle et très populaire série des Jardins d’Hermès, commencée en 2003 avec Un Jardin en Méditerranée et poursuivie en 2005 avec Un Jardin sur le Nil. Cette fois, c’est en Inde, dans l’état méridional du Kérala, plus précisément, que J.-C. Ellena, parfumeur maison d’Hermès, a puisé son inspiration: Un Jardin Après la Mousson se veut capturer l’odeur de la nature renaissant après la saison des pluies… C’est une Inde inattendue, presque inconnue qui s’offre à l’imaginaire lorsqu’on débouche ce beau flacon épuré, à peine teinté d’un bleu que l’on imagine venu de Jodhpur, mêlé au vert de la sève des arbres que l’on pourrait trouver dans ce Jardin après la Mousson. Cette période calme après la tempête, quand l’air écrasé de chaleur se remet du déluge, a inspiré cette eau de toilette singulière. Ici, point d’épices chaudes ou de matières rappelant les saris teintés de pigments vifs. Mais une gorgée de citronnade au gingembre, sirotée dans une atmosphère d’herbe mouillée, une brise rafraîchie de cardamome, de coriandre, de poivre et de vétiver vert. Un délice reposant, dépaysant, un conte olfactif addictif.

Retour haut de page